NOS REALISATIONS

L’ONG Tous Contre la Pauvreté, TCP en sigle organise une formation sur le thème « autonomisation de la femme passe aussi par la maitrise de sa santé de reproduction »

 

Les grossesses rapprochées, le nombre des enfants déjà accouchés sont autant des facteurs qui contribuent à l'appauvrissement, qui détériorent la santé de la femme. Durant la période de grossesse, la femme est fragile et ne peut effectuer les travaux épuisants ou qui demandent beaucoup d'efforts physiques. Elle devient limitée en termes de choix du travail à effectuer.

Les grossesses rapprochées et les grossesses à risque font que la femme n'a plus de temps à consacrer au travail et /ou est obligée d'interrompre le contrat régulièrement : congé de maternité et heures d'allaitement. Le travail est ainsi mis en péril au risque de le confié à l'intérimaire permanent !

Les grossesses à risque détériorent la santé et donc la force de la femme avec le lot des conséquences nefaste pour la femme : hypertension, diabète, maladies rénale voire la mort.

Une maternité responsable demeure de ce fait un moyen efficace pour que la femme puisse atteindre son autonomisation et planifier ainsi de façon responsable sa vie professionnelle.

L'ONG TCP appui l'asbl « Organisation pour le Bien être des Albinos au Congo » OBEAC en sigle à l'occasion de la journée internationale de sensibilisation à l'albinisme célébrée le 13 juin 2018 à Lubumbashi sous le thème : les défis de vivre avec l'albinisme.

La stigmatisation, les fausses croyances et la désinformation sont autant des antivaleurs qui méritent des plaidoyers au sein de notre communauté. L'absence de la mélanine caractéristique des albinos ne fait pas d'eux des extra terrestres, non plus ne leur octroie aucun pouvoir surnaturel. L'albinisme n'est pas non plus un signe de malédiction : c'est une maladie qui nécessite de prendre des précautions supplémentaires qui protègent la peau et les yeux.

Un travail de rafraichissement des séparateurs sur certaines avenues de la ville de Lubumbashi dans une ambiance fraternelle ainsi que la participation à la conférence-débat ont été les points forts de la célébration de cette journée internationale.

En collaboration avec l'ONG Thérèse de Calcutta, nous avons célébré la journée mondiale de la drépanocytose le 19 Juin.

La drépanocytose est une maladie génétique du sang qui nécessite une prise en charge à vie en vue de gérer les douleurs, les infections à répétition, anémies et autres complications liées à la maladie. D'où la nécessité d'un bon équipement médical, d'un personnel médical qualifié pour une bonne prise en charge des enfants drépanocytaires. Lors de la visite du centre médical Mère Thérèse de Calcutta, l'ONG TCP a fait don de deux bombonnes d'oxygène pour améliorer la prise en charge des enfants lors des épisodes de détresse.

Cette journée du 19 juin a été consacrée à la sensibilisation des enfants et de leurs parents sur la cause, les manifestations, et la prise en charge de la drépanocytose.

L'Ecole de Technique Médicale qui forme des infirmières a retenu l'attention de TCP en ce sens qu'il y a un taux élevé des filles en difficulté de paiement des frais scolaires, la plupart venant des familles démunies.

Une rencontre a été organisée avec les parents de ces élèves pour les encourager à scolariser leurs filles, de les appeler à se regrouper en association pour affronter ensemble leurs points communs : la pauvreté.

 

REGARDEZ LES DIFFERENTES PHOTOS DE NOS REALISATIONS

 
« Tous nous pourrons induire le développement »
Henry de Paul IGWABI, Fondateur
Pauline IGWABI MUSHENGEZI, Coordonnatrice